Mes très Chères,

J’ai lu un texte émouvant ce matin. L’auteur affirmait qu’il s’agissait d’un des derniers textes écrits par Steve Jobs, l’un des co-fondateurs de Apple, dans son lit de mort. Ça  aurait pu l’être mais il semble que quelqu’un d’autre en soit l’auteur. Mais il voulait certainement exploiter la renommée de Steve Jobs. Néanmoins ce texte m’a interpellé et j’aimerais vous en partager un extrait car il m’a rappelé que dans la vie l’essentiel n’est pas la richesse matérielle que l’on amasse mais plutôt l’amour que l’on donne et que l’on reçoit. Alors avant de vous présenter ce texte, je tiens à vous rappeler comme je l’ai déjà précisé dans l’un de mes précédents posts que le but de la vie ne doit pas être d’amasser de la richesse mais plutôt de servir les autres, de faire une différence dans leur vie, d’apporter une solution à notre génération, soulager des maux et de donner du bonheur. Voilà à quoi doivent servir nos rêves: ils doivent être vécus pour le bien d’autrui.

Bonne lecture et à très bientôt

Aziza


(source: https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=903079123080455&id=447417095313329)

« J’ai atteint l’apogée du succès dans le monde des affaires. Aux yeux des autres, ma vie est une incarnation du succès.       Toutefois, à part le  travail, j’ai eu peu de joie. En fin de compte, la richesse n’est qu’une conséquence de la vie, à la quelle je suis habitué.

En ce moment, malade, allongé dans mon lit  et me rappelant toute ma vie, je réalise que toute la reconnaissance et la richesse dont j’étais si fier, sont si pâles et sont dénuées de sens devant la mort.

Maintenant je sais que quand nous avons amassé suffisamment de richesses pour le reste de notre vie, nous ferions mieux de nous intéresser à autre chose qu’à la poursuite de la richesse…

A des choses  plus importantes comme:

les relations,  l’art ou réaliser un rêve que nous avons fait depuis notre jeunesse.

La poursuite incessante de la richesse transforme une personne en un être tordu, juste comme moi. […]

Je ne pourrai pas emmener avec moi la richesse que j’ai accumulée tout au long de ma vie. Mais je pourrai ramener les souvenirs des marques d’amour reçues. Voilà les vraies richesses qui vous suivront, vous accompagneront, vous donnant la force et la lumière pour continuer.

L’amour peut voyager des milliers de kilomètres. […]

Quelque soit le stade de la vie où nous sommes maintenant, un jour nous arriverons au jour où le rideau tombe.

Couvrez d’amour votre famille, votre conjoint, vos amis…

Prenez soin de vous et chérissez les autres. »



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.