Un cadeau…

Hello mesdames,
Et si en cette semaine, on offrait des cadeaux à nos proches. Certaines personnes se sentent aimées lorsqu’elles reçoivent un cadeau. D’autres se sentent honorées. Les cadeaux font plaisir. Je ne connais personne qui ne se réjouisse pas de recevoir un présent.
Alors, aujourd,hui, décidons de chouchouter nos proches. Et pourquoi pas, en leur offrant un sourire..
Un sourire ne coûte rien mais quel beau cadeau!🎁

Mille salutations,

Aziza

Un break…

Bonjour les ladies,

Je suis une passionnée de mon travail.
Et il est vrai que si tout me le permettait, je bosserais 24h/24 et avec plaisir.

Mais il faut être équilibré.
Et là je savoure un break dans un cadre exceptionnel.

Je vous souhaite de prendre le temps de souffler, de vous déconnecter et de vous ressourcer.

Mille salutations et bonnes vacances.

Aziza

Je suis heureuse

Mes très chères,

Je suis particulièrement heureuse en ce lundi. Je suis heureuse d’avoir pu lire de la joie sur les visages des participantes à la formation « Devenir Entrepreneur: mode d’emploi ». 😄

Elles sont passées d’un point A à un point B. Elles sont passées du stade: « je ne sais pas ce que j’ai envie d’entreprendre » à « je vois clairement maintenant mon projet entrepreneurial ». Wouah🤗

Je ne peux pas décrire ma joie. Mais je la manifeste en chanson.
🎶 Je suis dans la joie. Une joie immense….🎶

Mes attentes par rapport à ce programme de formation sont encore une fois comblées. Yes💪🏾.

Vous avez un projet entrepreneurial mais vous ne savez pas par où commencer. Inscrivez-vous, je vous assure vous ne le regretterez pas.
Et accessoirement, vous ferez ma joie.😊

Un nouveau programme démarre bientôt. Ne le ratez surtout pas et enregistrez-vous via le lien:
http://eepurl.com/gud6x9

Mille salutations,

Aziza

Rendons grâce en toutes choses

Mes très chères,

En toute chose, soyons reconnaissants, même quand nous ne comprenons pas. C’est ce que j’ai appris dans la vie.

Le confinement est contraignant, je l’avoue. Mais nous avons fait un choix: rendre cette période agréable.

Nous profitons du temps en famille. Nous faisons des choses que nous n’avons pas le temps de faire habituellement
Nous éteignons la télé, l’ordi et les portables, nous bricolons, nous cuisinons et nous regardons des films ensemble.

Nous réapprenons à faire des activités en famille. Voilà encore des raisons de dire: « Merci ».

En cette période particulièrement, « Rendons grâces en toutes choses […] »
1 Théssaloniciens 5,18

Belle soirée😘

Aziza

Le moins cher coûte très cher

« Le moins cher coûte très cher »
Sandrine Nsita

Mes très chères,

J’aime beaucoup cette piqûre de rappel donnée par Sandrine de Zarragga braids .

Parfois, nous pensons faire des économies en achetant moins cher. Pourtant, le moins cher est la plupart du temps, moins résistant, de moins bonne qualité, donne de moins bons résultats et doit être plus souvent renouvelé.

Tout au long de notre vie, nous sommes amenés à faire de nombreux investissements. Nous investissons dans notre business, dans notre formation, dans notre beauté, notre bien-être,…

Notre quotidien est ponctué de diverses dépenses, c’est vrai. Mais heureusement, nous gagnons en retour. Nous avons un business florissant, nous avons des connaissances dans des domaines précis, nous avons une belle apparence et nous nous sentons bien dans tout notre être.

Mais il y a une loi sur laquelle j’aimerais insister. Il s’agit de la loi de la semence. Pour un succès durable dans tous nos domaines d’investissement, nous devons la mettre en application.

Quand on veut récolter du bon fruit, on doit pouvoir semer et garder en mémoire que le moins cher nous dessert car « le moins cher coûte très cher ».

A bon entendeur,

Belle soirée,

Aziza

Le meilleur reste à venir

Voici quatre ans que l’aventure a commencé. J’attendais famille à cette époque là et j’accouchais un mois plus tard. Cependant, une seule chose me motivait: encourager les femmes à avoir de l’audace.

Oui, je désirais au plus profond de moi leur faire prendre conscience qu’elles DOIVENT croire en elles-mêmes.

La femme africaine en particulier, est élevée dès ses premiers pas à gérer notamment :
– la fratrie
– les tâches ménagères
– et les courses du foyer.
Elle acquiert, ainsi, le sens du leadership.
Elle développe le sens du travail.
Elle devient une fine négociatrice et une bonne financière.

Les femmes en général, ont mille bras: elles sont épouses, mères, employées, fonctionnaires ou cadres. Elles ont mille et une responsabilités qu’elles gèrent comme des chefs.
Mais malgré tout cela, nombreuses restent des forces qui s’ignorent.

Il fallait donc que les écailles tombent de leurs yeux et je continue à me battre pour cela.

Quatre ans après, beaucoup de choses se sont passées mais je suis toujours aussi motivée.

Alors ladies, sachez que je reste à votre service pour vous booster et vous aider à vous réaliser.

L’aventure continue. Le meilleur est à venir.

https://newgenesiscenter.com/accueil/blog/

Aziza MOUPONDO

Les talents…

Mes très chères,

Nous avons toutes des talents, des dons innés plus ou moins développés. Certaines d’entre nous savent écrire, d’autres dessiner, sculpter, coudre, chanter, conter des histoires, faire de la photo, jouer de la musique ou encore danser.

Nous avons toutes des talents à déceler, à ne pas négliger, à cultiver et travailler.

Les talents produisent des livres, des tableaux, des oeuvres d’art, des vêtements, des morceaux de musique, des chants, des ballets et tellement encore.

Ils produisent des biens que notre génération pourra utiliser ou grâce auxquels, elle pourra passer d’agréables moments.

Mes très chères, nos talents ne doivent être étouffés. Les négliger serait tout « gater ».

N’oublions pas ceci, belle semaine à chacune d’entre nous et mille salutations,

Aziza


Vous connaissez une personne talentueuse qui met de côté son ou ses talents, n’hésitez pas à lui partager l’article, il vient certainement à point dans sa vie. Et pour suivre notre actualité et ne rater aucune de nos exclusivités, hâtez-vous de vous enregistrer via le lien:

http://eepurl.com/gud6x9


Le sens du travail s’acquiert à la maison

Mes très chères,

L’expérience m’a enseigné que nous excellons dans tout ce que nous avons appris à faire dans notre enfance.
Comme toutes les valeurs, le sens du travail doit s’acquerir dés le bas-âge.
Pour préparer nos enfants, nos neveux, nièces et tous les enfants dont nous avons la charge (garçons comme filles) à affronter la vie et à devenir des « bosseurs », faisons-les participer aux activités et impliquons-les très tôt aux différentes tâches de la maison.

Veillons bien entendu, à répartir les tâches en tenant compte de leur niveau de difficulté, des capacités et de l’âge de l’enfant. Nous ne demanderons pas, en effet, à un enfant de deux ans de faire la lessive. Par contre, nous lui demanderons volontiers de ranger ses jouets.

Enfin, évitons de les surcharger. Rappelons-nous que l’objectif est de leur inculquer la valeur du travail et non de les submerger de travail.

Ils n’apprécieront certainement pas d’arrêter ce qui leur plaît pour mettre la table, préparer le dîner, ranger, plier le linge, etc.

Mais, nombreuses d’entre nous sommes toutes passées par là et aujourd’hui, nous remercions nos parents.

Un tout grand merci d’avoir encore été là aujourd’hui.

A très bientôt et salutations chalereuses à vous,

Aziza

Une interview de Aziza MOUPONDO par Anita Zigah

Mes très chères,

Comme mon amie Anita Zigah l’avait promis dans sa précédente vidéo, je vous prie de découvrir l’entretien que nous avons eu, elle et moi, il y a peu.

Anita a souhaité que vous découvriez dans la vidéo qui suit, mon parcours en quelques questions afin de vous encourager, de vous booster et de vous permettre de comprendre qu’il est possible de croire en ses rêves et les réaliser.

Je remercie sincèrement Anita de m’avoir fait l’honneur d’être son invitée.

Et un tout grand merci à vous d’avoir pris le temps de visionner cette vidéo, de me découvrir et de vous laisser inspirées ( du moins je l’espère 😉 ).

Belle journée et n’hésitez surtout pas à partager encore et encore cet article.

Mille salutations à vous,

Aziza